La réforme Blanquer

La Réforme Blanquer La réforme Blanquer est symptomatique du système Macron : on fait passer des réformes sans aucune concertation et surtout sans qu’aucun document écrit n’ait jamais été présenté au public.  Pour autant, quand j’ai entendu parler de cet énième réforme la première fois, il m’est revenu à l’esprit cette blague sur l’enfer et le paradis :  C’est l’histoire d’un homme bon qui s’ennuie depuis des siècles au paradis. De guerre lasse, il demande à St Pierre s’il ne peut pas faire un petit tour en enfer, juste pour changer de décor. Là, pendant une semaine, il découvre la fiesta tous

Continuer la lecture

Non, on ne change pas de cap !!

Le 1er ministre était l’invité du 20 heures de France 2, le dimanche 18 novembre. Edouard Philippe a soutenu que le cap resterait inchangé.  Édouard Philippe a assuré dimanche avoir entendu “la colère” mais aussi “la souffrance” exprimée samedi par les “gilets jaunes”, mais “le cap est bon” et “nous allons le tenir”, a-t-il déclaré à France 2. Le 8 décembre, c’est le prix Nobel d’économie, Jean Tirole, qui exprime son sentiment sur la colère des gilets jaunes et va jusqu’à affirmer que non seulement une hausse du SMIC n’est pas désirable ( c’est sûr que moins de 1200 €

Continuer la lecture

Tous dans la rue le 17 novembre !

Pourquoi il faut être dans la rue le 17 NOVEMBRE : J’ai toujours milité pour l’écologie, à une époque où être écolo me valait d’être taxée de « soixante-huitarde attardée » aussi ça m’amuse de voir aujourd’hui que certains refusent de manifester le 17 novembre au nom de l’environnement. Ce qui est en jeu ici n’est pas seulement la hausse du prix des carburants – pas plus que la hausse du prix des cigarettes, de la CSG ou du coût de la vie en général. Ce qui est en jeu c’est le deux poids, deux mesures, la tartufferie sans vergogne d’un gouvernement

Continuer la lecture

Macron, ça l’est le right spirit, man !

Bertold Brecht disait que « puisque le peuple vote contre le gouvernement, il faut dissoudre le peuple. » Sarkozy et Hollande avaient déjà mis en place la dissolution du peuple français grâce à une politique ultra-libérale et pro-américaine. Mais Macron est sans aucun doute leur maître à tous. Il porte les idées de Sutherland à un niveau inégalé jusque là. Notre président jupitérien premier-de-cordée est admirable. Contrairement à ses deux prédécesseurs, lui, il donne de sa personne. Il va physiquement au turbin. Il est même prêt à faire don de son corps au besoin. Son taf à lui, pour lequel il est

Continuer la lecture

France, the rogue-led country

FRANCE, THE ROGUE-LED COUNTRY France today is a rogue-led country, on the verge of dictatorship. Democracy is no longer a word fit to describe it. A former politician, now retired from public life, Arnaud Montebourg once said France had become a «démocrature ». 1 How right he was ! The Italien writer Malaparte once wrote that a dictatorship was a totalitarian regime in which anything that was not forbidden was compulsary. We are not quite there yet. But we have lost the kind of regime known as democracy in which the supreme power is exercised by the people through a system of

Continuer la lecture

Justice à deux vitesses….

               Une justice à 2 vitesses Mon voisin – un petit artisan qui travaille dur – m’a raconté qu’il avait reçu une amende de 45 € pour n’avoir pas rentré sa poubelle au matin. Il oublia une deuxième fois, ce qui arrive. Là encore, il reçut une amende de 45€. Exaspéré, il refusa de la payer, d’autant qu’il recycle ses déchets dans le plus grand respect de la planète. En représailles, les autorités bloquèrent son compte professionnel…. Le même mois, il reçut deux fois la visite des flics parce que « son atelier sentait la colle et la voisine s’en était

Continuer la lecture

Délicats coups de cœur présidentiels…

LES DÉLICATS COUPS DE CŒUR DE NOS PRÉSIDENTS MORLOCKS C’est à croire que nous avons élu nos trois derniers présidents de la République, non sur leurs capacités à diriger le pays avec en tête le bien supérieur de la nation, mais bien sur leurs qualités à semer la discorde, saper les fondements même de la démocratie, privilégier les ultra-riches au détriment de tout un peuple, détruire tous les acquis sociaux, dynamiter l’idée même de collectivité et laisser libre cours à leurs délicats coups de cœur qui sont comme autant de coups de canifs au cœur de la République. De Sarkozy, on

Continuer la lecture