Mois : mai 2015

Compostella

L’idée de partir sur les chemins de Compostelle ne me vint pas tout à coup. Elle ne fut pas non plus motivée par la ferveur religieuse ou le mysticisme. C’est que le « camino », comme on l’appelle, offre l’avantage pour une femme de pouvoir partir seule… sans l’être jamais tout à fait. L’hébergement est assuré, souvent à moindre coût, et personne ne s’étonne de la voir cheminer seule. C’est l‘unique chemin de longue randonnée, je crois, qui offre cet avantage, celui de la compagnie le soir et de la solitude le reste du temps si on le souhaite. On m’avait offert

Continuer la lecture