Mois : février 2021

Macron, l’homme de paille du Nouvel Ordre Mondial

Photo : en rouge, les personnes infectées. En noir, les personnes décédées. On a donc mis à l’arrêt tout le pays pour 0,04 % de morts ( soupçonnées mortes du Covid-19) Quand j’ai commencé à soupçonner que le Covid-19 n’était qu’un prétexte pour démolir le pays, que Macron était en train de délibérément conduire la France à sa ruine pour un virus qui n’était pas aussi létal qu’il y paraissait, la question autour de moi fusa : « Mais quel est l’intérêt ? » Et c’est vrai que la réponse à cette question était loin d’être évidente. Pendant longtemps, je n’en ai pas su

Continuer la lecture

Les années Gobi

Un jour, les générations suivantes se pencheront sur cette pandémie du Covid-19 et j’espère sincèrement que nos descendants nous jugeront sévèrement. On peut être naïfs. On peut être dépassés par les événements. On peut éprouver de la peur qui est, comme chacun sait, mauvaise conseillère. Mais être tout cela à la fois à un degré inégalé dans l’Histoire, pose un sérieux doute sur nos capacités cognitives. Sommes-nous devenus complètements, irrémédiablement idiots, des gobis1 que personne n’a réussi à secouer ? Comment avons-nous pu nous laisser embrigader dans cette folie collective sans la moindre réflexion, à l’heure d’Internet où avoir des

Continuer la lecture

Audrey Tcherkoff

Voilà, nous y sommes. Jacques Attali est de nouveau monté au créneau pour nous présenter celle qu’il a choisie pour être notre présidente en 2022. Dernièrement, Attali a débuté en douceur, en critiquant Macron sur la gestion de la crise Covid, sur les restaurants qui restaient fermés, ce qu’il assimile à juste titre à une dérive du pouvoir. Décryptage : Macron, mon petit, on te lâche. Bon vent. Il faut dire que Macron n’est plus porteur. Le mythe du fringant jeune banquier qui allait reprendre en main la destinée de la France a fait long feu. Il est à ce jour

Continuer la lecture

Covid-19 : Êtes-vous un complotiste qui s’ignore ? Faites le test !

De Laurence Esbuiée©10 février 2021 Q 1 sur les hôpitaux : Tous les jours nous entendons que les mesures répressives comme le confinement / le couvre-feu / l’interdiction d’ouvrir pour les restaurants et cafés sont nécessaires parce que « les services de réanimation sont saturés », « les lits d’hôpitaux ne sont pas en nombre suffisant. » En fait, les hôpitaux publics sont passés de 392 644 lits en 1981 à 256 051 lits en 2011, et les hôpitaux privés à but non lucratif de 70 479 en 2000 à 57 717 en 2011. De 2013 à 2017, 95 hôpitaux publics ont été fermés ce

Continuer la lecture