Catégorie : chroniques

Élections 2022 : Macron, ré-élu président !

Mai 2022, 21 heures, BFMTV, France Info, LCI proclament les résultats : Macron est élu à 66,8 % des voix, battant son propre record de 2017 et c’est un Macron souriant qui descend les Champs-Élysées, saluant la foule venue l’acclamer. Prémonition ? Vision prophétique ? Souhait personnel ? Pas du tout. Faisceau d’indices, c’est tout. Tout converge vers la ré-élection de Macron en 2022 et j’en ai eu la certitude dès que j’ai appris qu’à 7 heures du matin le 26 mai 2019 avant même que les bureaux de vote ne soient ouverts, le journal le Parisien publiait les résultats du scrutin des élections européennes.

Continuer la lecture

Notre-Dame en feu : le spectre de Néron …

Le lundi 15 avril 2019, vers 18h 50, les flammes qui ravageaient Notre-Dame étaient visibles à l’œil nu dans le ciel de Paris. Alors que Notre-Dame brûlait encore et que les pompiers poursuivaient leur bataille titanesque, une enquête fut ouverte par le parquet pour «destruction involontaire par incendie», ce que le nouveau procureur de Paris, Rémy Heitz, pour qui «rien dans l’état ne va dans le sens d’un acte volontaire», a confirmé dès le lendemain en soulignant que la piste accidentelle était privilégiée. Une enquête qui finit avant d’avoir débuté, voilà qui est étrange. Pour ne pas dire suspect. Pourtant

Continuer la lecture

Macron, destitution !

  Le Conseil d’État a confirmé aujourd’hui le droit de la police à utiliser le flash-ball durant les manifestations des Gilets Jaunes. Trois cents personnes ont donc donné un blanc-seing à la police pour de futures mutilations. Retour à l’Ancien Régime avec Manu 1e dans le rôle de Louis XIV et le Conseil d’État dans celui de son Éminence Grise au service de sa Majesté toute-puissante. Ce qui est en train de se passer dépasse l’entendement. Un jour viendra où des comptes seront demandés et où des sanctions lourdes seront exigées. Du moins je l’espère. Encore que…. c’est peut-être à

Continuer la lecture

Non, on ne change pas de cap !!

Le 1er ministre était l’invité du 20 heures de France 2, le dimanche 18 novembre. Edouard Philippe a soutenu que le cap resterait inchangé.  Édouard Philippe a assuré dimanche avoir entendu « la colère » mais aussi « la souffrance » exprimée samedi par les « gilets jaunes », mais « le cap est bon » et « nous allons le tenir », a-t-il déclaré à France 2. Le 8 décembre, c’est le prix Nobel d’économie, Jean Tirole, qui exprime son sentiment sur la colère des gilets jaunes et va jusqu’à affirmer que non seulement une hausse du SMIC n’est pas désirable ( c’est sûr que moins de 1200 €

Continuer la lecture

Tous dans la rue le 17 novembre !

Pourquoi il faut être dans la rue le 17 NOVEMBRE : J’ai toujours milité pour l’écologie, à une époque où être écolo me valait d’être taxée de « soixante-huitarde attardée » aussi ça m’amuse de voir aujourd’hui que certains refusent de manifester le 17 novembre au nom de l’environnement. Ce qui est en jeu ici n’est pas seulement la hausse du prix des carburants – pas plus que la hausse du prix des cigarettes, de la CSG ou du coût de la vie en général. Ce qui est en jeu c’est le deux poids, deux mesures, la tartufferie sans vergogne d’un gouvernement

Continuer la lecture

Horreur ! Les Bleus sont… noirs !

HORREUR ! Les Bleus sont …. noirs ! Ou le mensis horribilis de Macron. Chronique burlesque d’une réalité parallèle selon la théorie des mondes multiples d’Everett.1 À Moscou, en juillet 2018, venu pour la Coupe du Monde de football, Macron dîne après la demi-finale en petit comité avec Poutine. – Je ne comprends pas, dit Poutine entre deux bouchées, pourquoi vous êtes si heureux de voir que l’équipe de France a gagné la demi-finale contre les Belges ; après tout, si je ne m’abuse sur les 17 joueurs noirs de l’équipe de France, 2 seulement sont réellement français ; tous les autres sont africains

Continuer la lecture

Ah ah, comment peut-on être français ?

Ah, Ah ! Monsieur est Français ? C’est une chose bien extraordinaire.  Comment peut-on être français ? 1 Telle est en substance la question soulevée par Éric Cantona vis-à-vis de Didier Deschamps paraphrasant le célèbre « Comment peut-on être persan ? » de Montesquieu. Mais alors que l’écrivain était ironique, Cantona lors de son entretien avec un journaliste du Guardian, lui, ne l’était pas. Cantona a ainsi déclaré que « Benzema est un grand joueur, Ben Arfa est un grand joueur. Mais Deschamps, il a un nom très français. Peut-être qu’il est le seul en France à avoir un nom vraiment français. Personne

Continuer la lecture