Catégorie : Education

L’arnaque des E3C

La 1e épreuve des E3C n’a même pas débuté que déjà elle donne la migraine. Notamment en langues. Mais je suis sans doute partiale. Si la rentrée s’est passée mieux que prévu, c’est que le pire est à venir. En effet, dans moins d’un mois commence la 1e épreuve de E3C de 1e, suivie dans la foulée du Bac Blanc de terminale, puis de l’épreuve de compréhension orale de langues en terminale, puis de la 2e épreuve de E3C en 1e, puis de l’épreuve d’expression orale de terminale, puis de l’épreuve de spécialité de 1e. En clair, à partir de

Continuer la lecture

Les E3C en langues

Petite réunion à la mi-décembre 2019 des IPR de langues avec les enseignants du secondaire. Rappel : Qu’est-ce que les E3C ? Les E3C signifient : Epreuves communes du contrôle continu. En clair, elles mettent en œuvre la fin d’un bac anonyme et national. (Merci à Blanquer de rendre le bac plus inégalitaire qu’il ne l’était déjà.) Elles se composent de deux séries d’épreuves qui auront lieu pour la 1e fois en février et mai 2020 pour les élèves de 1e et qui portent sur les enseignements faisant partie du nouveau tronc commun et seront donc non évalués aux épreuves finales : histoire-géographie, enseignement

Continuer la lecture

Les manuels numériques en classe

En région Paca, nous sommes passés au manuel numérique. Un vrai régal. Il faut compter entre 215 et 230 € pour un manuel numérique par classe. Le calcul est vite fait… Alors on se dit que c’est une grande amélioration par rapport à un manuel version papier qui coûte près de 4 fois autant. Quelle économie ! Oui, sauf que… voilà tout septembre passé. Nous n’avons jamais eu accès aux manuels virtuels. Les « readers » ne fonctionnent pas, les livres ne se téléchargent pas et les éditeurs promettent que le problème va être réglé. Il le sera, n’en doutons pas, la question

Continuer la lecture

Langues Étrangères au bac à la sauce Blanquer.

Pour bien comprendre les réformes qui se suivent, se poursuivent et sont entérinées sans concertation malgré les grèves répétées à la fois des enseignants et des élèves, il faut retenir que ce gouvernement – comme les précédents – est pro-mondialisation et ultra-libéral. Blanquer est membre de l’Institut Montaigne, proche du CAC 40 qui régit le monde en-dehors des lois, ou plus exactement qui FAIT LA LOI. Leur but premier est de casser le service public. Il faut rendre l’usager dépendant d’un service qui deviendra payant pour être de qualité. Le service gratuit de moindre qualité sera réservé à Jojo le

Continuer la lecture

La réforme Blanquer

La réforme Blanquer est symptomatique du système Macron : on fait passer des réformes sans aucune concertation et surtout sans qu’aucun document écrit n’ait jamais été présenté au public. Mieux, il est pratiquement interdit aux professeurs d’en parler ! https://aix.snes.edu/censure-a-l-education-nationale.html La réforme du lycée doit intervenir dès l’an prochain. Pour autant, nous sommes en avril et les conditions de mise en œuvre de la réforme paraissent encore floues et mal définies. Le peu qu’on arrive à comprendre donne des sueurs froides : on est loin de l’image présentée du « lycée à la carte », de « l’open bar » ou « 

Continuer la lecture

Le Lycée de Jean-Michel Blanquer

LE LYCEE DE BLANQUER ….. D’après le Rapport Mathiot sorti le 24 janvier 2018 Pour info : Mathiot a été nommé délégué ministériel par Vallaud-Belkacem et ensuite chargé par Blanquer de réformer le lycée et l’université : comme quoi, changement de gouvernement = poursuite de la casse du service public  !! On vous a parlé de « revalorisation du bac » ? de « dépoussiérage » ? Voici ce qui va changer…. Un enseignement orienté… Disparition des filières L, ES, S au profit d’un fonctionnement par Unités de Valeur = Tronc Commun + Unités d’Approfondissement et de Complément ( UAC) divisées en Enseignements Majeurs et Mineurs. Le fonctionnement des

Continuer la lecture

Le calamiteux bilan de Najat Vallaud-Belkacem

LE CALAMITEUX BILAN DE MME VALLAUD-BELKACEM  Le titre peu amène de la revue syndicaliste du SIAES  résume à lui seul son bilan : « Najat Vallaud-Belkacem : Dernière rentrée scolaire avant retour au néant »  titrait le SIAES en son courrier n° 70 du 26 septembre 2016. Il poursuivait ainsi : « Nous formulons le vœu que cette rentrée scolaire soit la dernière de NVB en tant que ministre de l’éducation nationale. Gageons que les électeurs et l’histoire se chargeront très prochainement de la renvoyer au néant dont elle a été tirée par celui qui l’a nommée à ce poste. Les citoyens – et les professeurs

Continuer la lecture