Élections américaines : des vérités en trompe-l’œil

Mark Twain a dit un jour « “What gets us into trouble is not what we don’t know. It’s what we know for sure that just ain’t so. » En d’autres termes :  « Ce qui nous attire des ennuis, ce n’est pas notre ignorance. C’est de tenir pour vraies des connaissances erronées.»

Peut-être serait-il bon de remettre en question des connaissances que l’on tenait pour fiables – et qui n’étaient que des vérités en trompe-l’œil.

Si l’on regarde la photo ci-dessous, que voyons-nous ?

 

Les 5 derniers présidents américains, à savoir ( de gauche à droite ) : Jimmy Carter (Démocrate), Barack Obama (Démocrate), George Bush senior (Républicain), George W. Bush fils (Républicain) et Bill Clinton (Démocrate).

Jusque là, rien de sensationnel.

Mais pour l’ œil averti, ceci est une photo de famille où seul Bill Clinton est étranger à la tribu.

Stanley Dunham qui était le grand-père maternel de Barack Obama et qui l’a élevé jusqu’à l’âge de 10 ans était aussi de la même famille que 6 autres présidents américains !

Le schéma ci-dessous de Wikipedia est parlant. Les Bush père et fils sont de la même famille que celles d’Obama et de Jimmy Carter. On a le droit de dire que ceci n’est PAS une démocratie ou on est encore complotistes ??

Et si l’on regarde plus particulièrement le financement de la campagne électorale de Barack Obama, largement tombé dans le domaine public, que remarque-t-on ?

Les principaux donateurs de Barack Obama sont Goldman Sachs, JP Morgan Chase, Microsoft, Warren Buffet et George Soros soit les grandes banques et le monde richissime des affaires et celui du show biz ; il fut soutenu par les acteurs George Clooney, Matt Damon, Will Smith, Ben Affleck, Robert De Niro ainsi que par les membres de la communauté noire, comme la romancière Toni Morrison ou l’animatrice de télévision Oprah Winfrey.1

N’oublions pas que c’est le même Barack Obama qui a fait campagne sur le mode du changement. Et quel changement en vérité que l’élection à la tête du pays le plus puissant au monde d’un homme issu d’une parentèle qui a fourni pas moins de 6 présidents à la nation américaine et qui est soutenu par ceux-là même à qui on doit la crise de 2008, le gouvernement mondial et les grands projets migratoires !

Et je n’évoquerai pas de nouveau l’Obamagate dans lequel Joe Biden a aussi trempé.

Obamagate

 

On a donné à Barack Obama – sans doute sur sa bonne mine – le prix Nobel de la Paix.

Obama, homme de paix ? Jamais président américain n’a autant mené de guerres qu’Obama avec ses huit années de guerre ininterrompue : Afghanistan, Irak, Somalie, Yémen, Pakistan, Syrie… Beau tableau en vérité, pour un homme de paix.

Je me souviens encore de la liesse provoquée par l’élection d’Obama, y compris dans le peuple français. Je me souviens encore d’universitaires bien de chez nous, revenant des USA et arborant fièrement casquette et T-shirt « Yes, We Can. »

Dans la bonne lignée de son cousin Bush, Obama allait s’employer à limiter le droit des Américains à leur vie privée. Là encore on ne reviendra pas sur les révélations d’Edward Snowden dont on trouvera ici un résumé.2

Il m’arrive parfois de me demander si les intellectuels qui ont vu en Obama un renouveau regrettent d’être tombés dans le panneau.

Mais je crois que non. Ils n’ont toujours pas compris. J’en veux pour preuve certains intellectuels de ma connaissance qui, bizarrement, ne se sont jamais posé la question de savoir pourquoi on avait cessé de parler de bombardements en Syrie depuis l’élection de Trump.

Quant aux Clinton à qui on reprochait surtout d’avoir des visées dynastiques – après le mari, l’épouse – il y aurait beaucoup de choses à dire, même en-dehors des liens troubles entre les Clinton et Jeffrey Epstein, leurs petits voyages à bord du Lolita Express, de leurs séjours sur l’île maudite d’Epstein ainsi que sur les rumeurs qui relient Hillary Clinton au trafic d’enfants.

Je préfère pour ma part évoquer un point méconnu, à savoir le nombre impressionnant de gens qui ont eu tendance à mourir subitement pour avoir fréquenté les Clinton. Il est question de pas moins de 56 personnes, des membres de la Maison Blanche tels que Mary Mahoney et Vince Foster, onze gardes-du-corps, des bailleurs de fonds du parti démocrate, des amis et collaborateurs personnels…3

Ils ont tous apparemment décidé de mourir d’un crash de leur avion personnel, ou de se suicider une valise à la main, ou de sauter d’un immeuble sous le coup d’une inspiration.

Un garde-du-corps des Clinton a plus de risques statistiquement de mourir suicidé que d’être mitraillé par un terroriste.

Quant à la Fondation d’Hillary Clinton, l’origine des donateurs pendant qu’elle était ministre d’Obama est parlant et peu en adéquation avec une politique qui servirait les intérêts américains. Il ne s’agit pas moins de $249 millions qui furent reçus durant la 1e année d’Hillary Clinton en tant que Ministre des Affaires Étrangères, parmi lesquels on trouve l’Arabie Saoudite ou le Qatar. 4

Et maintenant, on en vient à Joe Biden et son fils Hunter. Que Joe Biden soit impliqué dans l’Obamagate, cela n’est pas surprenant. Qu’il soit également surnommé Le Renifleur de petites filles devrait faire réagir ceux qui comptent voter pour lui lors des élections dans moins d’un mois. Mais il y a le scandale Hunter Biden qui implique sa nièce mineure Natalie. Et c’est sans compter sur les allégations de crack et de collusion avec l’Ukraine. Voici un document publié par La Croix du Sud sur YouTube :

 

Eh bien, après tout ça, il y a encore des gens bien intentionnés qui estiment que Trump est illégitime et que c’est une honte qu’il ait jamais été élu.

A un moment, les mots manquent. La conclusion, je la laisserai à la colistière de Joe Biden. Quand Kamala Harris affirme que les manifestations sont « essentielles » pour changer la politique américaine, elle ne fait pas référence au GJ.

En d’autres termes, si Trump est ré-élu malgré la fraude, les votes par machines truquées et par correspondance oubliée dans un coin, attendez-vous à un pays à feu et à sang.

Vous avez aimé le mouvement des BLM ?

Vous allez adorer les émeutes de novembre 2020.

Laurence Esbuiée©26 octobre 2020, revu le 8 novembre 2020

 

Notes

1https://bibliotheque.clichysousbois.fr/noticeajax/biographie/id/93843

2Voir en intra https://esbuiee.fr/memoires-vives-dedward-snowden/

3https://blogs.mediapart.fr/jjames/blog/080716/ces-morts-etranges-dans-lentourage-du-couple-clinton

4https://www.opensecrets.org/news/2019/11/clinton-foundation-cash-flow-drop/