Former la résistance

I- Un point sur la situation :

Il est important de faire un état des lieux. A l’heure actuelle, nous sommes de nouveau sous couvre-feu, la fête de la Saint-Sylvestre devra se faire cachée avec pour risque la délation fortement encouragée par le pouvoir en place et les vaccinations anti-Covid ont débuté ce matin sur les personnes en Ehpad  parce que selon le Dr Alexandre Laurent elles ont « une espérance de vie résiduelle ». Pour la petite histoire, on est en train de sacrifier ceux qui avaient survécu à la 2e Guerre Mondiale.

En d’autres temps on aurait appelé cela de l’eugénisme ou un génocide. Aujourd’hui c’est dans l’air du temps et personne ou presque ne s’en indigne. A gauche, c’est le silence le plus complet, à croire que les Mélenchon et consorts ont tous été lobotomisés. A droite on entend quelques rares voix, dont celle de Dupont-Aignan dont le témoignage est percutant : à l’Assemblée Nationale, il est dit officiellement que le vaccin n’empêchera pas le vacciné de propager le virus, et personne ne connaît à ce jour les effets secondaires. Les autorités ont décidé de vacciner 14 millions de personnes sans même savoir quels en sont les dangers.

Témoignage à écouter d’urgence ici. ou encore l’avis des spécialistes à la télévision. Voir ci-dessous, c’est édifiant !

 

Au motif que le Covid-19 a tué 0,02% de la population mondiale soit à peu près 1,7 million de gens sur la planète, l’état a décrété des lois d’urgence, a tué les commerces et les entreprises, toutes les PME, a fermé les universités et a obligé les lycées à n’aller en cours que la moitié du temps, a pratiquement interdit tous les sports, y compris pour le surfeur seul sur sa planche, a banni les lieux de loisirs et d’apprentissage comme les bibliothèques.

Mais bizarrement, cette privation de libertés convient bien à une portion non négligeable de la population et les témoignages fleurissent qui trouvent que le gouvernement n’est finalement pas assez strict dans notre privation de liberté :

 

 

 

 

 

 

 

Pendant que les moutons badent, le gouvernement instaure un régime « de gestion des urgences sanitaires » dont le but premier est de mettre en place la dictature. Ce projet de loi sera « débattu » en janvier 2021. Mais ce n’est là qu’une formalité, n’en doutons pas :

Nous savons d’ores et déjà ce qui va suivre : vaccin obligatoire sinon ostracisme social puis bannissement de tous les lieux publics puis internement forcé. Le recours à la famine pourra être envisagé. Cela paraît exagéré à dire mais c’est beaucoup plus facile à faire qu’on ne le pense.

Que l’on se souvienne seulement du 1e confinement : les supermarchés étaient certes ouverts mais on n’y trouvait plus de sucre ni de farine. Et je ne parle pas de coins perdus en haute montagne. Non, je fais référence à mon propre vécu du 1e confinement à Marseille : la farine avait disparu des rayons.

Quoi qu’il en soit, le Français se pliera aux injonctions parce qu’il est foncièrement un mouton. Comme le disait le regretté Stéphane Hessel, lors de la 2e guerre mondiale, il n’y a eu qu’une poignée de résistants et c’est toujours le cas aujourd’hui. Quand le mouton voudra se révolter, à supposer même qu’il lui en prenne l’envie, il sera trop tard.

Le vaccin est non seulement mortel, il modifie de façon pérenne notre ADN. Le professeur Fourtillan  – que l’on a interné contre son gré et qui n’a dû d’être relâché que grâce à la persistance d’une poignée d’avocats et juges résistants – l’affirme sans ambages : le vaccin est une thérapie génique. Je crois d’ailleurs que plus personne ne conteste le fait.

2- Que faire pour s’opposer à la mise en place de la dictature sanitaire avec « passeport vert » à la clé ?

→ Il aurait fallu que tous les restaurants, cafés et bars ouvrent malgré l’interdiction en affichant en gros sur la devanture : « Si le Covid ne contamine pas les écoles, ni les usagers des métros et tramways, pourquoi se jetterait-il sur les clients? » Mais les restaurateurs ont préféré la faillite à la lutte. On ne peut pas se battre à leur place.

Cependant il est possible qu’enfin les patrons des restaurants, cafés et bars ainsi que les propriétaires de théâtres et cinémas en viennent à se révolter car la nouvelle vient de tomber : l’état maintient leur fermeture. Or, il faudrait qu’il y ait une désobéissance civile massive. Si une rave party a pu avoir lieu pendant 3 jours en Bretagne avec 2500 personnes pour la Saint-Sylvestre et que les transports en commun sont bondés quotidiennement, on ne voit pas pourquoi les lieux de vie et de loisirs ne le pourraient pas.

Leur fermeture n’est pas une mesure sanitaire mais de l’extorsion de fonds, digne des pratiques mafieuses. Acculer les petits patrons à la faillite, faire racheter ensuite leurs commerces à bas prix par des multinationales et jeter les gens à la rue n’a rien d’une protection sanitaire. C’est du grand banditisme. En faire prendre conscience aux citoyens, c’est déjà une forme de résistance.

→Les manifestations : à ce jour, les manifestations ne sont pas timides, elles sont occultées. Elles semblent n’avoir aucune portée politique ou sociale. Il est donc peu probable qu’elles soient efficaces dans un proche avenir à moins que nous ne soyons des millions dans la rue, ce qui n’arrivera pas. Néanmoins, lors des prochaines manifs, pourquoi ne pas s’échanger nos 06 pour tenter de trouver des solutions ensuite en-dehors des pavés ?

→Organiser nos propres réseaux : cela est important, particulièrement si demain nous devions nous retrouver isolés. Nous sommes nombreux à déplorer qu’au sein de nos familles ou nos cercles amicaux, nous sommes déjà peu ou prou ostracisés. La fermeture de tous les lieux publics ont aidé à nous couper les uns des autres. Le seul café en vigueur, ce sont les réseaux sociaux qui demain peuvent nous être ôtés. Déjà Facebook ou Twitter censurent les messages qui ne leur plaisent pas. Même le président Trump est censuré régulièrement.

Une idée peut-être : faire entrer le virtuel dans le réel. Pourquoi ne pas créer un compte AmieZ ou OVS dans votre région avec un nom évocateur comme TousEnsemble ou 1ersdeCordée avec pour but des réunions en présentiel et des actions locales?

→Si le but du Covid-19, c’est de mettre l’économie à terre et obliger le citoyen lambda à accepter la cryptomonnaie ainsi qu’un « permis de bonne conduite » à la chinoise, pourquoi ne pas tous devenir « sélistes » et rejoindre le système d’échange local ?Cela nous permettrait de survivre dans un premier temps, et de nous entraider.

→Organiser nos propres cahiers de doléances ? On sait que des cahiers de doléances avaient été établis lors du fameux Grand Débat. Non seulement ils n’ont jamais été rendus publics mais encore les 16 000 cahiers de doléances auraient disparu. Pourquoi ne pas les établir à nouveau mais cette fois-ci les remettre entre les mains de quelques personnes de confiance de chaque localité ? L’État ne saurait ni ce qu’il y a à l’intérieur ni ce qu’on en a fait… Et surtout ça permettrait de tenir un compte des responsabilités. Il faut apprendre du passé : on sait que beaucoup de « résistants de la 11e heure » ont porté la francisque. Témoin Mitterrand. En attendant ce sont eux, les retourneurs de vestes qui ont eu pour beaucoup le destin en main de la Nation après guerre. Il serait de fait important que les collabos locaux puissent être un jour tenus responsables de leurs actes. Ici on parle de vaccinations à modification ARN, d’assassinats par Rivotril et de passeport dit « vert ». On ne parle pas de quelques centaines de milliers d’euros de corruption.

Adhérer à l’Association   Réaction 19 qui intente des plaintes au pénal au nom des citoyens contre le port du masque obligatoire et contre la thérapie génique plus connue sous le nom de « vaccin anti-Covid ».

Mme Marion Bonny, ex-médecin militaire, a écrit une lettre pour demander aux sénateurs et députés d’activer l’article 68 qui enclencherait la démission de Macron. Elle nous enjoint à en envoyer une copie à nos élus. En voici la version PDF : Plainte au penal Marion Bonny-1

La Croix du Sud a eu une idée de faire sortir l’information d’Internet et d’inciter nos voisins à lire le tract suivant déposé dans leur boîte aux lettres par nos soins. L’original est à retrouver sur Twitter.2

→ Je me suis aperçue que la plupart de ceux qui adhéraient aux théories gouvernementales ( à savoir : le Covid est dangereux, le masque est sain, la pandémie est gravissime, le confinement est une bonne chose et le vaccin, pourquoi pas?) n’avaient en général aucune idée de ce qui se passait ailleurs. Peut-être serait-il temps de les réveiller à une réalité différente.

  • Minsk, Biélorussie
  • Japon, 3 fois plus dense que la France avec un âge médian de plus de 5 ans, le Japon n’a jamais confiné , jamais mis de couvre feu, les restaurants bars et espaces publics sont ouverts et leur mortalité est 55 fois inférieure à celle de la France.
  • Alors qu’en Europe, on veut vacciner à tour de bras pour empêcher un taux de mortalité mondiale de 0,02% , en Inde le gouvernement distribue un kit anti-Covid à domicile contenant du zinc, de l’ivermectine et de la doxycycline. Les morts par million d’habitants : Inde 107 vs France 985.
  • La Suède sans masques, sans confinements, sans fermetures des magasins et des restaurants, sans dépression des jeunes et traumatismes inhérents : 870 morts par million d’habitants
  • Les habitants de Wuhan en Chine pour le Nouvel An : à voir ! Ouvrez les yeux !
  • Wuhan vs Times Square pour le Nouvel An :  juste une photo.
  • Pas de confinement à Monaco : 512 personnes affectées par le Covid, 8 hospitalisations ! les bars et restaurants sont ouverts. Les frontaliers y vont ne serait-ce que pour avoir le goût de « la vie d’avant ».
  • Et pour finir si l’on jetait un coup d’œil sur les instructions de l’état français relatives au Covid-19 ?  Pourquoi a-t-on a mis l’économie à terre, pourquoi un vaccin obligatoire, puisqu’il suffit de quelques jours de repos !??

Si vous avez des idées pour entrer en résistance, pourquoi ne pas m’en faire part ? Je les inclurai dans la liste ci-dessus avec votre nom ou pseudo bien entendu ! Toutes les idées sont bonnes à prendre ! Je m’en ferais volontiers le relais.

 

Laurence Esbuiée© 4 janvier 2021

_______________________

Notes :

1- https://lesecolohumanistes.fr/systeme-d-echange-local/

2- https://twitter.com/LaCroixduSud3/status/1343260004896428033