Le Lycée de Jean-Michel Blanquer

LE LYCEE DE BLANQUER …..

D’après le Rapport Mathiot sorti le 24 janvier 2018

Pour info : Mathiot a été nommé délégué ministériel par Vallaud-Belkacem et ensuite chargé par Blanquer de réformer le lycée et l’université : comme quoi, changement de gouvernement = poursuite de la casse du service public  !!

On vous a parlé de « revalorisation du bac » ? de « dépoussiérage » ? Voici ce qui va changer….

Un enseignement orienté…
Disparition des filières L, ES, S au profit d’un fonctionnement par Unités de Valeur = Tronc Commun + Unités d’Approfondissement et de Complément ( UAC) divisées en Enseignements Majeurs et Mineurs.
Le fonctionnement des majeures : Du 2e semestre à la fin de la 1e, pas le droit de changer de majeure. Mais changement possible en Terminale. Quelle continuité dans les études ? Aucune ! Et comment rattraper 2 ans de cours manqués d’une majeure? Mystère ! Ou est-ce une façon originale de se débarrasser des élèves ?
Les établissements scolaires auront chacun leurs « pépites » ( selon le mot du recteur de l’académie d’Aix-Marseille) ce qui signifie que les établissements vont obliger les élèves à prendre certaines majeures et mineures. Des matières pourront ainsi légalement disparaître dans certains établissements mais non dans d’autres.
Les parents « avertis » ( i-e = «  parents aisés qui ont eu la chance de faire des études ») pourront planifier pour leurs enfants leurs études jusqu’à 5 ans à l’avance ; les autres finiront dans des filières que personne ne veut. Ex. Vous voulez que votre enfant devienne médecin ? Alors vous lui ferez prendre Maths / physiques en Majeures et Svt / chimie en Mineures selon les pré-requis de l’université à laquelle vous le destinez.
Un enseignement allégé…
Un enseignement très allégé qui permet la suppression pure et simple de 25 000 postes d’enseignants. Les options disparaissent ou ne seront offertes que selon certains établissements.
L’année scolaire ne va plus fonctionner en trimestres mais sera divisée en semestres de… 5 mois donc l’emploi du temps changera 2 fois l’an. Ce qui veut dire que les activités extra-scolaires seront impactées.
L’anglais cesse d’être une Langue Vivante pour devenir « Enseignement Essentiel » : dans les faits, ça veut dire que les élèves ne pourront plus prendre anglais LV2 et que certaines langues deviendront optionnelles et à terme disparaîtront comme le russe, l’italien ( seulement 19 postes offerts cette année au concours du CAPES) et évidemment le latin et le grec !!
Les cours ne seront plus de 55 mn mais de 45 mn donc le terme d’ « heures » dans l’emploi du temps est trompeur. Les minutes gagnées sur le temps de travail permettront aux chefs d’établissement de pouvoir obliger les enseignants à effectuer d’autres tâches que l’enseignement.
Un baccalauréat local….
  • 40 % contrôle continu dont 10 % pour le français et 10 % pour la philosophie et 15 % pour le Grand Oral Républicain (ou GOR)
  • 60 % contrôle final anonymé
Le contrôle continu signifie que les élèves seront constamment sous pression pour obtenir de « bonnes notes » : le cours sera basé non sur le contenu de l’enseignement mais sur le nombre de notes obtenues. Pour cela, on va privilégier le travail de groupe au profit du travail personnel, ce qui a l’avantage de combiner travail + évaluation.
Les 40 % du contrôle continu signifient en clair que le bac de l’élève n’aura pas la même attractivité selon l’établissement d’origine. Ex. un bac estampillé Louis le Grand vaudra 10 fois un bac « commun ».

C’est déjà le cas aujourd’hui. Selon les académies, on oblige les enseignants à « relever » certaines notes du bac pour « coller à la moyenne nationale ». A présent, grâce à Blanquer, plus d’hypocrisie. Un bachelier provenant d’un lycée dit « défavorisé » ne sera pas sélectionné par les universités à qui sont dévolues à présent le choix de leurs étudiants.

Le but ultime : faire semblant d’offrir à chacun l’égalité des chances en créant dans le fait des élites ( par l’argent).

Que signifie Grand Oral Républicain ?

En fait il s’agit de remplacer les TPE ( Travaux Personnels Encadrés) de la 1e et de leur donner plus d’importance que le français et la philosophie, enseignements certes « essentiels » mais secondaires. Le GOR sera un travail de groupe présenté de façon individuelle à un jury composé d’au moins 1 membre du secteur privé.

Ce qui amène à conclure :

  • cette épreuve avantagera ceux qui ne sont pas timides.
  • cette épreuve avantagera ceux qui iront piocher l’essentiel de leur dossier sur Internet ou….dans le travail de leurs camarades de classe plus studieux !
  • On fait entrer les intérêts du privé au sein de l’école. A quand des GOR promus par les chefs d’entreprises ?