Macron, l’homme de paille du Nouvel Ordre Mondial

Photo : en rouge, les personnes infectées. En noir, les personnes décédées. On a donc mis à l’arrêt tout le pays pour 0,04 % de morts ( soupçonnées mortes du Covid-19)

Quand j’ai commencé à soupçonner que le Covid-19 n’était qu’un prétexte pour démolir le pays, que Macron était en train de délibérément conduire la France à sa ruine pour un virus qui n’était pas aussi létal qu’il y paraissait, la question autour de moi fusa :

« Mais quel est l’intérêt ? »

Et c’est vrai que la réponse à cette question était loin d’être évidente. Pendant longtemps, je n’en ai pas su la réponse.

Mais les élections présidentielles américaines ont permis de lever le voile sur cette question et à moins de vouloir rester sourds et aveugles, il est temps de replacer chaque pièce du puzzle à sa place.

Nous savons depuis l’élection de 2014 de Bobigny que bien des élus sont des hommes de paille et qu’ils ne peuvent fonctionner sans une corruption généralisée que seule une démocratie permet.1 Seule la démocratie permet au nom des droits de l’homme d’accepter l’intrusion étrangère, de la laisser prospérer et de lui permettre de nous dynamiter de l’intérieur.

Laisser entrer l’ennemi est le premier pas vers la désintégration du pays. L’encourager à se développer et dans le même temps nier sa présence est le plus sûr garant de notre perte. Et il faut commencer à comprendre que nos « élites » politiques travaillent à notre perte. Quand celle-ci sera consommée, alors il sera temps pour eux de mettre la dictature en place.

Pièce du puzzle n°1 : des élections noyautées et un gouvernement mondial occulte.

L’élection américaine a été truquée en faveur de Biden. Quoi qu’en disent les patrons de Twitter, Facebook et tous les GAFA, les preuves ne cessent de s’accumuler. Et il n’est même pas besoin de revenir sur le rôle de Dominion et Scytl sur la fraude des élections américaines.2 Il suffit de s’interroger sur la raison pour laquelle Macron veut passer au vote électronique en 2022 pour comprendre qu’il y a maldonne. Le vote par machine est opaque, truquable et invérifiable.

Le 28 novembre 2020, Di Dongcheng, Directeur-adjoint du Centre des Études Stratégiques Étrangères de Chine, admet que si tout se passe bien entre la Chine et les USA, c’est qu’au cœur même du pouvoir américain et des cercles financiers de Wall Street, ils y ont « de vieux amis ». En fait, il ne se cache même pas du fait que le gouvernement chinois a infiltré et dirige en coulisses toute la sphère politique des USA grâce à l’existence de cercles occultes qui ont la main-mise sur tous les appareils d’état. Il ajoute notamment : « Les États-Unis n’existent pas en tant que tels. Ce qui existe, ce sont des groupes d’intérêt. »

Avec Trump, cette stratégie s’est révélée inefficace, dit-il. D’où la nécessité d’appuyer l’élection de Biden.3

Ne soyons pas naïfs : si les Chinois ont infiltré l’élite politique américaine pour faire de Biden le 46e président des USA, on peut se dire que la France et une grande partie de l’Europe n’ont plus de gouvernements autonomes.

Nous savons que l’UE a poussé la Grèce à la faillite. En 2008, la Chine a acquis une bonne partie du Port du Pirée et a depuis lors investi plus d’un milliard d’euros en Grèce. Or comme le dit Dominique Moïsi dans les Echos, il faut que les pays européens comprennent que « l’ambition de la Chine n’est pas de les enrichir, mais de nous diviser pour mieux nous contrôler, sinon nous dominer demain. » 

Mais sans même évoquer la puissance de la Chine, on voit bien que le discours officiel est du copier-coller sur au moins trois continents : que l’on écoute Justin Trudeau ou Emmanuel Macron, la seule chose qui les sépare, c’est l’Atlantique. Ils ont le même discours, la même politique, la même feuille de route… à la virgule près. Et si le discours change en GB du fait du Brexit, dans les faits, on voit bien que les mesures restrictives prises lors du Covid-19 sont exactement les mêmes. Tout comme en Australie d’ailleurs qui a été la première à mettre en œuvre des mesures liberticides, notamment à Melbourne dès l’été 2020, avec surveillance par drones, possibilité pour la police de rentrer chez vous sans mandat, confinement strict… Ce qui nous amène à notre point n°2.

Pièce du puzzle n°2 : le Covid-19 se soigne très bien mais on s’en garde bien !

Des études non financées par Big Pharma prouvent que l’Afrique a étonnamment bien résisté au Covid-19. La raison ? Les pays d’Afrique atteints par le paludisme sont traités avec la chloroquine, la quinine, l’artémisine depuis toujours. Et visiblement les antipaludéens, comme le dit depuis le début le Pr. Raoult, sont très efficaces contre le Covid.4

Donc l’interdiction de la chloroquine par Agnès Buzyn en janvier 2020 était un acte de haute trahison envers le peuple.

De plus, non seulement Véran n’a jamais conseillé de prendre de la vitamine D, alors qu’elle réduit de plus de 50% la possibilité d’attraper le covid19 et d’en mourir, mais encore en Ehpad, elle n’a pas été considérée comme une priorité de santé. 5

Mais il existe aussi l’ivermectine, très efficace : la Food and Drug Administration américaine a validé l’efficacité de l’Ivermectine dans le Covid-19 : « capable d’effectuer une réduction d’environ 5000 fois l’ARN viral à 48 h après l’infection Vero- Cellules hSLAM 2 h par le SRAS-CoV-2. » 6

Mais pour faire accepter le vaccin mortifère, il fallait faire peur aux Français, leur ôter les moyens de les soigner et gonfler le taux de létalité.

Comme le soulignait Edgar Morin le 12 décembre 2020 «Depuis 2003, la France a réduit ses capacités en hospitalisation de près de 75 000 places, sous l’impulsion d’un Comité interministériel de la modernisation de l’offre de soins. »

Pièce du puzzle n°3 : instiller la peur de manière à instaurer la dictature sanitaire et la ruine du pays.

Dès le début, les consignes ont été étonnantes, voire même contre-productives : laisser les frontières ouvertes au motif qu’un virus n’a pas besoin d’un passeport, puis punaiser des affichettes pour toute précaution dans les aéroports, interdire l’hydroxychloroquine, puis renvoyer les malades sans soin chez eux avec du Doliprane, puis intuber les plus fragiles et agiter le chiffon rouge du manque de lits dans les hôpitaux tout en continuant à les supprimer.

Donc très vite, les cas se sont multipliés. D’autant plus que toute mort est devenue Covid : les suicides, les attaques cardiaques, les accidents de la route… en bref, toute mort a été imputée au Covid-19 un peu partout dans le monde.

Mais ça n’a pas suffit. Pour grossir les chiffres, on a été jusqu’à tuer massivement dans les Ehpad. Puis on a considéré qu’un test positif était un cas Covid. Puis on a mis en cause les variants. 7

Cette situation sanitaire n’avait pourtant rien de dramatique. Soyons sérieux : si le Dr Salomon n’était pas venu tous les soirs faire le décompte des morts, vous seriez-vous seulement aperçus de la pandémie ? Combien de morts sont réellement dues au Covid-19 dans votre entourage ? Quels soins ont-ils reçus avant d’atterrir en réa ?

Pour rappel :

La grande peste du Moyen-Age a tué 1/4 de la population européenne. J’insiste : 1 personne sur 4.

Durant le pic de l’épidémie de peste de 1720 à Marseille, il mourrait jusqu’à 100 personnes par jour. J’habite Marseille. Je n’ai absolument pas l’impression que les rues soient jonchées de cadavres comme c’était le cas en 1720 . A vrai dire, je ne connais personne qui soit décédée du Covid-19.

Mais qu’à cela ne tienne : un soupçon vaut un mort. Et c’est au nom de toutes ces morts qui n’ont pas eu lieu que nous avons subi confinements, fermetures des commerces, couvre-feux et tout à la fois comme à Nice aujourd’hui où le couvre-feu en semaine commence après le boulot à 18 h et le confinement a lieu pendant le week-end.

Le résultat ?

C’est qu’une personne sur 6 vit à présent en-dessous du seuil de pauvreté, que la dette publique en France est à plus de 100 % du PIB et que la France se trouve au 20e rang mondial au niveau santé : diagnostic et traitement.

Mais ce n’est pas tout : avec Google drive et autres One drive, TOUT ce qu’on enregistre sur un ordinateur connecté à un compte se retrouve dans le Cloud. Et chez Google ou Microsoft. Donc accessible au gouvernement américain… ou chinois. En télétravail, nous avons livré tous nos secrets technologiques et commerciaux…

Mais c’est voulu. Car si vous voulez tuer votre chien, comme le dit le proverbe, le mieux est de l’accuser de la rage. Si vous voulez dépecer un pays, le Covid-19 en est une magnifique opportunité.

Pièce du puzzle n°4 : le carnet de vaccination sous-cutané et les vaccins à ARN

Pour enrayer une pandémie factice mais dont on a assuré au brave Français qu’il en mourrait, voici le vaccin.

La fondation Bill Gates expérimente en Afrique un carnet de vaccination d’un genre nouveau. On vous injecte des nanoparticules qui émettent un rayonnement décryptable par Smartphone. 8

Étant donné que le professeur Fourtillan – qui a été des premiers à condamner l’utilisation de la thérapie génique comme expérimentale – a été interné d’office pendant plusieurs mois, on peut se dire que l’État a quelque chose de sérieux à cacher.

Quand la généticienne, ex-directrice de l’INSERM, Alexandra Henrion-Caude s’est élevée contre les vaccins Pfizer, Moderna ou AstraZeneca, les médias l’ont traitée de complotiste et d’extrême-droite ! Dire comme elle le fait que « C’est une aberration de développer un tel vaccin en quelques mois, dans une urgence absolue, sans connaître les effets secondaires du vaccin » est devenue théorie d’extrême-droite et complotiste.

Dois-je quand même préciser que le principe de précaution est maintenant inscrit dans le droit français et que les vaccins n’ont jamais terminé la phase 3. La phase 3, c’est le cobaye de 2021. Et cela d’autant plus facilement que ce sera à l’Europe d’indemniser les labos pharmaceutiques en cas secondaires et non le contraire ! 9

Le drôle, si l’on peut dire, c’est que le vaccin ne vous protégera pas du Covid, ni ne vous dispensa des gestes barrières ou du masque. C’est Véran même qui l’a dit.

Braves gens, faites-vous vacciner ! Tout est sous contrôle et l’État ne veut que votre bien… et a le souci de votre santé. Et si d’aventure, vous refusiez, voici le passeport vaccinal ! Si vous refusez d’être piqués et pucés, vous serez interdits… en fait de tout.

C’est la grande arnaque à la Macron : un vaccin ne vous protège de rien et surtout pas d’effets secondaires comme une mortalité foudroyante mais l’absence de ce même vaccin fait de vous un citoyen de 3e zone.

Pièce du puzzle n° 5 la disparition du numéraire et l’apparition de points-crédits.

Le brevet WO/2020/060606 a été enregistré le 26 mars 2020 à l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle. La demande de brevet a été déposée par Microsoft Technology Licensing, LLC, dirigée par Bill Gates, le 20 juin 2019, et, le 22 avril 2020, le brevet a reçu un statut international. Son nom est luciférase.

Il s’agit d’un système très simple pour transformer tout citoyen en esclave. Des ordinateurs à l’intelligence artificielle analysent tous vos mouvements et si vous faites le travail qui vous est désigné, vous recevez des crédits comme forme de paiement. Si vous ne coopérez pas, vous ne recevez rien.

Le système actuel va s’effondrer. La dette, du fait de la mascarade Covid, a explosé : on a interdit aux gens de travailler, entraînant par là même des faillites en chaîne ; les tests PCR qui ne sont même pas fiables ont coûté une fortune à la Sécurité Sociale qui se trouve à 41 milliards d’€ de déficit…Or chaque mois de confinement pourrait nous coûter la bagatelle de 150 milliards d’€ !10 Depuis combien de mois les entreprises ont-elles été « confinées » car jugées non essentielles ?

La France fin 2021 va se réveiller ruinée.

On va donc trouver un nouveau système de rendement capitaliste : une monnaie virtuelle qui fera de tout citoyen une machine au service de l’état. Vous voulez manifester ? Cent points en moins et interdiction de sortir de votre zone d’habitation. Les drones et la reconnaissance faciale seront là pour vous surveiller et vous interdire le moindre faux-pas. La puce électronique injectée à même votre ARN devrait parachever notre ruine. C’est ce que Klaus Schwab, le fondateur du Forum de Davos, terme lui-même : « La Grande Réinitialisation ».

Conclusion :

Le plan des mondialistes en faveur de l’abolition des États et des droits de l’Humain était impeccable… sur papier. Mais ils ont commis deux ou trois petites erreurs. Comme l’a dit le professeur Montagnier, dans « Hold up » le virus n’était pas naturel mais humain. Comme tout virus fabriqué, il s’est fragilisé en mutant… Et les prédictions, notamment des experts nommés par Macron, qui tablaient sur 1/2 million de morts dès les premiers mois se sont révélées très exagérées. 11

Pas de chance pour eux, on en est très loin.

Macron et consorts tablaient aussi sur une Blitzkrieg : un déferlement de morts très rapide ce qui aurait justifié un confinement de six mois et une Grande Réinitialisation dans la foulée.

Mais quand Macron décida de confiner le pays en mars 2020, la pandémie était dans les faits déjà terminée.

Et puis, Macron est un pur produit de la banque mondialisée : il n’a absolument pas compris qu’allaient s’élever des médecins intègres au verbe haut qui mettraient échec et mat les pauvres représentants de Big Pharma : les professeurs Raoult, Toussaint, Perronne, Loubiana et Chabrière ainsi que la généticienne Alexandra Henrion-Caude et le docteur Fouché, pour n’en citer que quelques uns.

Macron est un être trop corrompu pour comprendre qu’il peut donner 4 millions d’euros de nos deniers à un cabinet-conseil comme McKinsey qui a aidé à créer En Marche mais qu’il suffit de quelques médecins intègres pour réduire à néant tous ses efforts d’un Great Reset 666.

Ce qu’il faudrait maintenant, c’est un soulèvement populaire et une désobéissance civile.

A ma connaissance – hors les scientifiques – on n’a que le poète et chanteur Francis Lalanne pour être monté au créneau. Et c’est bien pourquoi il risque 5 ans de prison car s’insurger contre la petite personne de Macron est devenu « provocation à la commission d’atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation »

L’article 68, on en fait quoi ? Eh bien, Macron s’assoit dessus. Pourquoi ?

Laurence Esbuiée©23 février 2021

_________________________
Notes :

1https://esbuiee.fr/le-maire-et-les-barbares-szeftel/

2https://lesobservateurs.ch/2020/11/18/scytl-lentreprise-allemande-soupconnee-detre-au-coeur-de-la-fraude-electorale-americaine-video-en-francais/

3Pour plus d’informations, voir en intra : https://esbuiee.fr/chine-nouvelle-route-de-la-soie/

4https://reseauinternational.net/le-virus-a-peur-dattraper-le-palu/

5https://twitter.com/Smithoocoo/status/1336798024580870144

6https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/12/10/le-traitement-du-covi-19-existe-2-ivermectine-efficace-a-100/

7Le lien entre variants et vaccination fera l’objet d’un prochain article. Pour ceux intéressés, voir la situation en Israël.

8https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/12/19/le-kenya-et-le-malawi-zones-test-pour-un-carnet-de-vaccination-injecte-sous-la-peau_6023461_3212.html

9https://www.capital.fr/entreprises-marches/vaccins-contre-la-covid-lue-indemnisera-les-laboratoires-en-cas-deffets-secondaires-inattendus-1379072

10https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/04/03/le-cout-integral-d-un-mois-de-confinement-pourrait-atteindre-150-milliards-d-euros_6035455_3232.html

11https://www.valeursactuelles.com/societe/coronavirus-300-500-000-morts-en-france-dans-le-pire-des-cas-117075